Tchoukball

A propos des règles actuelles

Les règles définies plus bas sont issues de la FITB qui régit les règles internationales avec leur document « The official Tchoukball rules ».

Pour plus de détails concernant ces règles, merci de cliquer ici : FITB RULES

Le Tchoukball, c'est quoi ?

Bref historique

Le Tchoukball communément appelé « Tchouk » est né en Suisse romande dans les années 60, des recherches et pensées du Docteur Hermann Brandt.  Le Docteur habitué à consulter des sportifs, il remarqua que le nombre de blessures était élevé. Il remarqua que les blessures étaient dues à de mauvais mouvements, qui n’étaient pas naturels pour la physionomie de l’individu ou au contact entre les compétiteurs. Ses observations l’ont mené à concevoir un sport dans lequel le contact et le prestige individuel ne seraient pas mis en avant. Un sport qui prônerait l’esprit d’équipe et qui contribuerait à « l’édification d’une société humaine valable ». Un sport qui serait amusant à jouer, spectaculaire à regarder et accessible à tout le monde, peu importe l’âge ou la physionomie, en y bannissant les dangers du contact physique.

Les caractéristiques du Tchoukball

  • L’intensité, c’est un sport où les joueurs sont sans cesse en train de défendre et d’attaquer. L’anticipation est obligatoire ce qui en fait un sport où le repos est très peu présent, étant donné qu’en moyenne chaque 20-30 secondes une équipe marque un point, créant un sport où le rythme y est soutenu.
  •  La diversité de ce sport, en effet le Tchoukball peut être joué en salle, en extérieur, en plage (le beach-tchoukball), dans des bassins d’eau et a été introduit pour les personnes en chaise roulante. De plus, certains tournois acceptent les équipes mixtes (hommes-femmes).
  •  La tactique, le Tchoukball est un sport demandant des facultés physiques mais demandant encore plus de facultés intellectuelles. L’anticipation, l’observation, la constante concentration et le travail d’équipe sont nécessaire afin de devenir une bonne équipe, car le Tchouk, n’est pas un sport individuel.
  •  Le fair-play, le créateur du Tchoukball, Dr. Hermann Brandt voulait impérativement mettre en avant le côté humain au centre de son sport. Tout contact physique entre les joueurs est réprimandé, permettant à tout type de joueur de jouer ensemble, sans créer d’ambiance hostile. Avec ce sport il ne désirait pas créer d’icône, mais voulait créer un sport harmonieux pour la société. L’orgueil n’est en aucun cas recherché. Le collectif prime sur l’individuel.
  •  La beauté du jeu, le Tchoukball interdisant le contact physique, les joueurs seront bien plus concentrés sur leur jeu, que sur le fait d’obstruer le jeu de l’adversaire. Ce qui conduira les joueurs à parfaire leurs mouvements et ainsi à créer un spectacle pour les spectateurs.
  • The intensity, It’s a sport where players are constantly defending and attacking. Anticipation is mandatory, making it a sport where rest is quite not present, since on average every 20-30 seconds a team scores a point, creating a sport where the pace is sustained.
  • The diversity of the sport, in fact the Tchoukball can be played indoors, outdoors, beach, in water pools and was introduced for people in wheelchairs. In addition, some tournaments accept mixed teams (men and women).
  • The tactics, the Tchoukball is a sport requiring physical faculties, but requiring even more intellectual faculties. Anticipation, observation, constant concentration and teamwork are necessary in order to become a good team, because Tchouk is not an individual sport.
  • The Fair-play, the creator of the Tchoukball,
    Dr. Hermann Brandt wanted to put forward the human side at the center of his sport. Any physical contact between players is reprimanded, allowing any type of player to lay together, without creating a hostile atmosphere.
    With this sport he didn’t want to create an icon, but wanted to create a harmonious sport for society. Pride is not the main objective of this sport. The collective takes precedence over the individual.
  • The beauty of the game, the Tchoukball forbidding physical contact, players will be much more focused on their game than on obstructing the opponent’s game. This will lead players to perfect their movements and thus create a spectacle for the spectators.

La fédération du Tchoukball

La FITB (Fédération internationale du Tchoukball) est née en 1971 en Taïwan, elle compte 52 pays avec des représentants de la FITB, dont 38 pays officiellement membre de la fédération. Elle vise à développer la pratique du Tchoukball en conseillant les pays sur leur développement ainsi que sur l’implantation du sport et la création de tournois internationaux.
Pour voir le tableau des nations membres, cliquez ici : FITB Members

Informations techniques

Terrain

Terrain de 20×40 mètres, ce qui correspond à un terrain de handball.

Matériel

  • 2 trampolines (55 degrés d’inclinaison).
  • 1 ballon de Tchoukball.

Disposition du matériel

Les trampolines sont mis aux extrémités du terrain, avec un demi-cercle de 3 mètres créant une zone interdite.

Présentation du sport

Objectifs

  • Pour l’équipe attaquante, tirer sur le trampoline avec un maximum de 3 passes, et faire que l’équipe adverse n’arrive pas à attraper la balle après le tir.
  • Pour l’équipe qui défend, essayer de rattraper la balle avant qu’elle ne touche le sol, après un tir adverse.
  • Les rôles s’inversent, et le jeu continue si l’équipe attaquante n’a pas réussi à marquer.

Zones

Un joueur ayant la balle ne doit pas avoir son pied qui touche la zone. Un joueur n’ayant pas la balle, peut aller sur la zone sans pour autant créer une pénalité. Cette zone a un rayon de 3 mètres.

Marquer un point

Lorsqu’une équipe a tiré, l’autre équipe doit attraper la balle, avant que ça ne touche le sol, sinon un pointsera accordé à l’équipe qui attaquait.

Concéder un point

  • Lorsqu’en tirant, on rate le trampoline.
  • Lorsqu’en tirant, on fait rebondir la balle en dehors du terrain.
  • Lorsqu’en tirant, la balle rebondit sur le trampoline et finit par nous toucher.
  • Lorsqu’en tirant, on envoie la balle dans la zone interdite.

Règles

Règles générales

  • Les équipes peuvent marquer sur les deux trampolines.
  • L’équipe qui a la balle a le droit à une limite de 3 passes avant d’être forcé de tirer.
  • L’équipe adverse ne doit pas interférer sur le jeu de l’équipe qui attaque. Elle ne peut pas intercepter les passes ou perturber les joueurs pendant qu’ils bougent.
  • Les joueurs ont le droit à 3 pas au maximum.
  • Après chaque pénalité, il faut faire une passe avant de tirer.
  • On ne peut pas tirer 3 fois de suite sur le même trampoline.
  • Lorsqu’un joueur fait une passe pour changer de trampoline cible, cette passe ne compte pas dans la limite des 3 passes.
  • Il n’y a pas de zone définie pour chaque équipe.
  • L’équipe qui concède un point, redémarre le jeu.

Temps

3×15 minutes avec une pause de 5 minutes maximales entre chaque période.

Composition d'équipe

Deux équipes de 12 joueurs maximum, dont 7 sur le terrain et 5 remplaçants. Si l’équipe a 4 joueurs ou moins sur le terrain, alors elle perd par forfait.

Pénalité

  • Lorsqu’un joueur avance et dribble simultanément.
  • Il fait plus de 3 pas.
  • Il joue avec les parties inférieures à ses genoux.
  • Il dépasse la limite de 3 passes au plus. La première passe de dégagement ne compte pas.
  • Lorsqu’il sort de la zone du terrain ou touche la zone interdite en ayant la balle.
  • Il intercepte mal une passe et laisse tomber la balle.
  • Il intercepte une passe de l’autre équipe.
  • Il attrape le rebond de son équipe.
  • Il perturbe le déplacement de l’autre équipe.
  • Il garde la balle plus de 3 secondes.
  • Il tire intentionnellement la balle sur un joueur adverse.

Conséquence pénalité

La balle est donnée à l’équipe adverse, et l’action continue de l’endroit où a eu lieu la faute.